Hamlet Acte 1 Scène 1

20 août 2015

Elseneur. - Une plate-forme devant le château.

 

(Francisco est en faction. Bernardo vient à lui.)

 

BERNARDO. - Qui va là?

 

FRANCISCO. - Non, réponds, toi! Halte! Qui va là?

 

BERNARDO. - Longue vie au roi!

 

FRANCISCO. - Bernardo?.

 

BERNARDO. – Ouais

 

FRANCISCO. -Quasiment à heure.

 

BERNARDO. - C'est bientôt minuit ; va au lit, Francisco.

 

FRANCISCO. - Grand merci pour la relève ! Il fait un froid de loup

Et je suis glacé jusqu'au cœur.

Hamlet Acte 1 Scène 2

20 août 2015

Salle du conseil dans le château.

 

(Entrent le Roi, la Reine, Hamlet, Polonius, Laerte,

Voltimand, Cornélius, des seigneurs et leur suite.)

 

LE ROI. - Bien que la mort de notre cher frère Hamlet

Soit un souvenir encore vivace; et qu'il convienne pour nous

De porter en notre cœur le chagrin, et, pour tout le royaume

De porter sur le front la marque de la douleur;

Que, encore, la raison, en lutte avec la nature,

Veut que nous pensions à lui avec une sage tristesse,

Mais sans nous oublier nous-mêmes.

Hamlet Acte 1 Scène 3

20 août 2015

Une chambre dans la maison de Polonius.

 

(Entrent Laerte et Ophélie.)

 

LAERTE. - Mes bagages sont embarqués, adieu! 

Ah! Ma sœur, quand les vents seront bons et qu'un convoi

sera prêt à partir, ne t'endors pas, 

mais donne-moi de tes nouvelles.

 

OPHÉLIE. - Tu en doutes?.

 

LAERTE. - Quant à Hamlet et de ses frivoles attentions, 

Prend cela  pour une lubie, un jeu d'enfant  

une violette dans le printemps de la jeunesse , 

précoce mais éphémère, suave mais sans durée, 

le parfum et l'attention d'une minute pas plus.

Hamlet Acte 1 Scène 4

20 août 2015

La plateforme.

 

(Entrent Hamlet, Horatio et Marcellus.)

 

HAMLET. - L'air pince rudement. il fait très froid.

 

HORATIO. - L'air est piquant et aigre.

 

HAMLET. - Quelle heure, à présent?

 

HORATIO. - Pas loin de minuit, je crois.

 

MARCELLUS. - Non, il est déjà sonné.

Hamlet Acte 1 Scène 5

20 août 2015

Une autre partie de la plateforme.

 

(Entrent Hamlet et le spectre.)

 

HAMLET. - Où me conduis-tu? Parle, je n'irai pas plus loin.

 

LE SPECTRE. - Note bien

 

HAMLET. - J'écoute.

 

LE SPECTRE. - L'heure est presque arrivée 

Où je dois, dans les flammes sulfureuses de mon tourment

M'en retourner.

 

HAMLET. - Hélas! pauvre ombre!

 

LE SPECTRE. - Ne me plains pas, mais prête ta sérieuse attention 

à ce que je vais te révéler.

 

HAMLET. - Parle! Je boue de l'entendre

Please reload

  • Wix Facebook page
  • Wix Twitter page

Tous droits réservés

hamletultime@gmail.com