Hamlet Acte 1 Scène 4

 

La plateforme.

 

Entrent Hamlet, Horatio et Marcellus.

 

HAMLET. - L'air pince rudement. il fait très froid.

 

HORATIO. - L'air est piquant et aigre.

 

HAMLET. - Quelle heure, à présent?

 

HORATIO. - Pas loin de minuit, je crois.

 

MARCELLUS. - Non, il est déjà sonné.

 

HORATIO. - Vraiment?. Je ne l'ai pas entendu. Alors le temps approche 

où l'esprit a l'habitude de se promener.

 

(On entend au-dehors une fanfare de trompettes et une décharge d'artillerie. 

 

Qu'est-ce que cela signifie, My Lord?.

 

HAMLET. - Le roi passe une nuit blanche, en beuverie

À grand train; et ces parvenus se trémoussent ; 

et à mesure qu'il s'enfile ses rasades de vin du Rhin, 

La timbale et trompette beuglent

Au triomphe de ses toasts.

 

HORATIO. - Est-ce la coutume?

 

HAMLET. - Oui, grand dieu oui!

 Mais, selon mon sentiment, quoique je sois né ici

et élevé pour ses usages, c'est une coutume 

qu'il est plus honorable de violer que d'observer. 

Ces abrutissantes réjouissances, de l'orient à l'occident

Nous font calomnier et blâmer par les autres nations

Ils nous traitent d'ivrognes et en termes immondes

souillent notre réputation. Et ainsi cela enlève

A nos faits d'arme aussi hauts soient ils 

La substance et la moelle de nos attributs.

Pareille chose arrive souvent aux individus 

qui ont quelque vicieuse tâche de naissance.

S'ils sont nés -ce dont ils ne sont pas coupables, 

car la créature ne choisit pas son origine -

avec quelque dérèglement 

qui renverse souvent l'enceinte fortifiée de la raison, 

ou avec une seule mauvaise habitude qui couvre

Toutes les bonnes manières, ces hommes, 

dis-je, auront beau ne porter la marque que d'un seul défaut

Donné par la nature ou l'étoile du destin,

leurs autres vertus - fussent-elles pures comme la grâce

et aussi infinies que l'humanité le permet - 

seront corrompues dans l'opinion publique

par cet unique défaut. Un seul grain pourri

Gâte la plus noble substance par le doute

Pour son propre scandale.

 

Entre le spectre.

 

HORATIO. - Regardez, My Lord : le voilà!

 

HAMLET. - Anges, ministres de grâce, défendez-nous! 

Qui que tu sois, esprit salutaire ou gobelin damné ; 

que tu apportes avec toi les brises du ciel ou les rafales de l'enfer ; 

que tes intentions soient perverses ou charitables ; 

tu te présentes sous une forme si provocante 

que je veux te parler. Je t'invoque, Hamlet, 

Roi, père, royal Danois! Oh! réponds-moi! 

Ne me laisse pas me consumer dans l'ignorance; mais dis-moi 

pourquoi tes os sanctifiés, ensevelis dans la mort, 

ont déchiré leur suaire! Pourquoi le sépulcre 

où nous t'avons vu inhumé en paix 

a ouvert ses lourdes mâchoires de marbre pour te recracher ! Que signifie ceci?.

 Pourquoi toi, corps mort, viens-tu tout couvert d'acier, 

revoir ainsi les clairs de lune

et rendre effrayante la nuit?. Et nous, idiots vivants,

pourquoi ébranles-tu si horriblement nos certitudes

par des pensées inaccessibles à nos âmes?.

Dis! pourquoi cela?. dans quel but?. que doit-on faire?

 

(le spectre lui fait un signe.)

 

HORATIO. - Il vous fait signe de le suivre, 

comme s'il désirait vous parler en aparté.

 

MARCELLUS. - Voyez avec quel geste courtois

 il vous appelle vers un lieu plus tranquille ; 

mais n'allez pas avec lui!

 

HORATIO. - Non, en aucun cas!

 

HAMLET. - Il ne veut pas parler ici : alors je vais le suivre.

 

HORATIO. - N'en faites rien, My Lord.

 

HAMLET. - Pourquoi?. Qu'ai-je à craindre?. 

Je n'estime pas ma vie au prix d'une épingle ; 

et quant à mon âme, que peut-il en faire, 

puisqu'elle est immortelle comme lui?.

Il me fait signe encore : je vais le suivre.

 

HORATIO. - Eh quoi! My Lord, s'il allait vous attirer vers les flots 

ou sur la cime effrayante de ce rocher

qui s'avance au-dessus de sa base, dans la mer ; 

et là, prendre quelque autre forme horrible

pour vous priver du contrôle de la raison 

et, vous jeter dans la folie?. Songez-y :

ce lieu même, emplit de désespoir 

à lui seul, le cerveau 

de quiconque contemple la mer de cette hauteur 

et l'entend rugir au-dessous.

 

HAMLET. - Il me fait signe encore. 

 

(Au spectre.)

 

Va! je te suis.

 

MARCELLUS. - Vous n'irez pas, My Lord!

 

HAMLET. - Enlève tes mains.

 

HORATIO. - Soyez raisonnable ; vous n'irez pas!

 

HAMLET. - Mon destin m'appelle 

et rend chacune de mes fibres

aussi robustes que les muscles du lion de Némée.

(Le spectre lui fait signe.) 

Il m'appelle encore.

(S'échappant de leurs bras.) 

Lâchez-moi, Messieurs. 

Par le ciel! je ferai un spectre de qui m'arrêtera! 

Arrière, vous dis-je!

(Au spectre.) Marche! je te suis.

 

Le spectre et Hamlet sortent.

 

HORATIO. - L'imagination le rend furieux.

 

MARCELLUS. - Suivons-le ; c'est manquer à notre devoir de lui obéir ainsi.

 

HORATIO. - Allons sur ses pas. Quelle sera l'issue de tout ceci?.

 

MARCELLUS. - Quelque chose est pourri dans l'Etat du Danemark.

 

HORATIO. - Le ciel y pourvoira

 

MARCELLUS. - Eh bien! suivons-le.

 

(Ils sortent.)

  • Wix Facebook page
  • Wix Twitter page

Tous droits réservés

hamletultime@gmail.com